top of page

© W

POUR UNE TRAME DE VIEUX BOIS

La forêt constitue une ressource évidente au plan économique (production de bois d’œuvre, de bois de construction et de bois énergie) et culturel (loisirs récréatifs…). Mais elle joue également un rôle majeur au plan patrimonial et permet aussi d’apporter des solutions aux préoccupations écologiques actuelles, telles que le changement climatique.

Afin de susciter et de valoriser la mise en œuvre de gestions exemplaires de boisements à fort enjeu patrimonial, le Syndicat mixte du Parc se coordonne avec les partenaires institutionnels spécialisés de la forêt pour identifier ces forêts patrimoniales et sensibiliser leurs propriétaires et gestionnaires.

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Préserver la biodiversité des forêts

La fonction écologique de la forêt requiert une attention toute particulière puisqu’elle présente un intérêt majeur pour sa propre biodiversité, mais aussi celle des autres milieux qui l’entourent. La forêt abrite en effet une multitude de milieux naturels tout à fait remarquables et propices à la diversité de la faune et de la flore. Dans le Parc des Volcans d’Auvergne, elle accueille des petits et grands mammifères, tels que le renard, la martre, le chat forestier, le cerf, le chamois et le mouflon.


Elle sert par ailleurs de refuge à de nombreuses espèces d’oiseaux, comme le pic noir ou la chouette de Tengmalm, et d’insectes. Ces derniers constituent à eux seuls près de 80 % des espèces animales forestières et jouent un rôle primordial dans l’écologie des forêts. 

 

La préservation de cette diversité du vivant passe par certaines préconisations comme :

  • favoriser la mixité des plantations

  • préserver la présence d’essences autochtones

  • privilégier la régénération naturelle

  • permettre le maintien de zones sans intervention sylvicole, qui contribue à la biodiversité, mais aussi à la fertilité des sols, ainsi qu'à la résistance et la résilience des peuplements

  • maintenir la présence de peuplements âgés

  • conserver les arbres à loges qui offrent des habitats à un grand nombre d’espèces animales et végétales.

 

Les gardes nature du Syndicat mixte du Parc des Volcans d’Auvergne mènent dans ce sens des actions de sensibilisation auprès des propriétaires et des exploitants forestiers. Ce sont également ces principes qui intègrent l’exploitation de parcelles de forêts autour du site de Montlosier (Aydat) où des arbres à loges destinés à l’abattage ont été épargnés.

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Favoriser une trame de vieux bois
 

Le développement d’une trame de vieux bois consiste à assurer une continuité des forêt matures au plan écologique. En effet, de nombreuses espèces dépendent de cet écosystème particulier pour se nourrir, nicher ou se reproduire. Il est donc important de leur conserver des habitats favorables et de proposer une continuité de ces habitats dans les espaces forestiers.

Ces écosystèmes sont caractérisés par la présence d’arbres conservés au-delà de leur âge d’exploitabilité (âge optimal de coupe). Ils sont ainsi constitués d’arbres de gros diamètres et de bois mort au sol ou sur pied.

Pour constituer une trame de vieux bois dans le Parc des Volcans, deux approches sont recommandées par le syndicat mixte :

  • des îlots de sénescence ; ce sont des espaces forestiers d’à minima 0,5 hectare conservés en libre évolution, sans récolte de bois car ils constituent de précieux réservoirs de biodiversité (chauves-souris, champignons et lichens spécifiques notamment)
     

  • la conservation d’arbres « bios » (très gros bois vivants, dépérissants ou morts) car ils :

    •  sont porteurs de dendro-micro-habitats (loges de pics, cavités, décollement d’écorce, cimes brisées…)

    • apportent une diversification des essences présentes sur la parcelle.

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Des actions pour préserver ces espèces

Notamment dans le cadre du Contrat Vert et Bleu des Volcans d'Auvergne et de la gestion de 18 sites naturels remarquables du territoire, avec l'appui de partenaires, le Syndicat mixte du Parc étudie ces espèces à protéger.

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

En savoir plus

NG

Nadège Guimard

Directrice du service Patrimoine naturel

04 73 65 64 28
nguimard@parcdesvolcans.fr

  • Facebook parcvolcans
  • Instagram parcvolcans
  • Tripadvisor
  • You tube
  • Dailymotion
  • Wikipedia logo