top of page
Rechercher
  • Parc des Volcans d'Auvergne

L’Apollon arverne, emblème du Sancy, sous surveillance

Entre 2009 et 2016, 262 individus d’Apollon ont été comptabilisés sur la Réserve naturelle de Chastreix-Sancy.

L'Apollon arverne _ton sur ton_ © T-Leroy SMPNRVA

Facile à reconnaitre avec sa grande taille, son vol lent et ses ailes blanc-jaunâtre, tachées de noir et ponctuées de grands ocelles rouges, l’Apollon est un papillon emblématique des montagnes, y compris sur la réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy qui accueille une sous espèce endémique d’Auvergne : l’Apollon arverne (Parnassius apollo arvernensis ).


Du fait de plusieurs facteurs (isolement des populations, déprise agricole, changements climatiques, surpâturage…), un déclin des populations est observé tant à l’échelle européenne que nationale et auvergnate.


Le papillon est ainsi considéré comme « vulnérable » à l’échelle mondiale et identifié comme « en danger » en Auvergne.

La Réserve naturelle de Chastreix Sancy, un milieu favorable pour le papillon Apollon arverne © T-Leroy SMPNRVA

Une veille a été mise en place depuis 2009 sur le territoire de la réserve naturelle afin de mieux connaitre cette espèce emblématique et tenter de comprendre son fonctionnement.


Des comptages sont réalisés au moins une fois par an sur les secteurs les plus prisés par l’Apollon et toutes les observations réalisées sur le territoire de la réserve naturelle sont consignées.


Entre 2009 et 2016, 262 individus ont ainsi pu être notés avec un maximum de 78 Apollons vus en 2012 !


Les résultats obtenus démontrent un net déclin des populations du massif du Sancy depuis les années 1990 pendant lesquelles des populations de centaines d’individus ont été décrites. Le nombre d’Apollons observés sur la réserve naturelle est cependant resté relativement stable durant la période de veille de 2009 à 2016.





Comments


  • Facebook parcvolcans
  • Instagram parcvolcans
  • Tripadvisor
  • You tube
  • Dailymotion
  • Wikipedia logo
bottom of page