top of page
Rechercher
  • Parc des Volcans d'Auvergne

Les experts de l’Azuré des Mouillères réunis pour échanger sur le travail du Parc des Volcans

Espèce rare et menacée des zones humides, l’Azuré des mouillères est un papillon à enjeux sur le territoire du Parc. Il est étudié par le Syndicat mixte du Parc.


Une femelle d’azuré des mouillères en train de pondre ses œufs sur sa plante hôte, la gentiane pneumonanthe © M-Sacré SMPNRVA

Le 22 mai dernier une vingtaine d’expert des papillons, venus de différentes région de France, étaient réunis au siège du Parc des Volcans d’Auvergne pour discuter du travail mené par le Syndicat mixte du Parc sur la méthode d’évaluation de l’état de conservation des sites à Azurés des mouillères (Maculinea alcon alcon).


L’objectif : discuter de la méthode de travail et des résultats obtenus et envisager la déclinaison de la méthode à une échelle plus large.

Discussion entre experts autour de la méthode proposée par le Syndicat mixte du Parc © DREAL Auvergne Rhône-Alpes (David Happe)

Lors de cette rencontre d'experts, le travail du Syndicat mixte du Parc des Volcans sur les espèces à fort enjeux qu’il accueille sur son territoire a été salué.


La méthode proposée va donc être reproduite sur d’autres sites dans le massif central et pourrait être également utilisée à l’échelle nationale. L'action du Syndicat mixte est ainsi valorisée par d’autres territoires.


L'étude menée par le Syndicat mixte du Parc sur ce papillon 61 000 œufs sur 3 300 hectares de zones humides, un véritable travail de fourmi a été réalisé ! Le comptage d’œufs est la méthode scientifique la plus fiable actuellement décrite pour estimer la population présente sur un site. Sur la base de ces inventaires, des analyses scientifiques ont été menées afin d’améliorer les connaissances sur ce papillon et ces hôtes (l'Azuré des mouillères est dépendant de la Gentiane des marais et des fourmis Myrmica),mais surtout, d’établir un état des lieux et de « santé » de ces populations présentes sur le Parc afin d’agir par la suite pour sa préservation.


Comments


  • Facebook parcvolcans
  • Instagram parcvolcans
  • Tripadvisor
  • You tube
  • Dailymotion
  • Wikipedia logo
bottom of page