top of page
Rechercher
  • Parc des Volcans d'Auvergne

Un chantier-école à la tourbière de la Plaine Jacquot

30 élèves du lycée agricole Louis Mallet de Saint-Flour ont prêté main forte aux agents techniques du Syndicat mixte du Parc des Volcans d’Auvergne pour rénover le ponton vieux de 30 ans.


La tourbière de la Plaine Jacquot recouvre 17 hectares sur la commune puydômoise de La Godivelle. Sa biodiversité remarquable lui vaut aujourd’hui d’être intégrée dans le périmètre de la Réserve naturelle nationale des Sagnes de La Godivelle . Très prisé des visiteurs, ce site est dédié à l'accueil du public et à la découverte de la nature depuis la fin des années 1980.


Un ponton en bois permet de traverser la zone humide en gardant les pieds au sec et en évitant de piétiner les milieux sensibles. Tous les étés, le Syndicat mixte du Parc organise des visites guidées à la découverte de la faune et de la flore de ces écosystèmes si particuliers. Environ 1000 personnes fréquentent le site tous les ans.


Chantier sur la Plaine Jacquot dans la Réserve de la Godivelle © SMPNRVA
LE CHANTIER ÉCOLE Pendant toute une semaine, accompagnée de quatre de leurs enseignants, la classe de Première "Gestion des milieux naturels et de la faune" du lycée agricole cantalien Louis Mallet de Saint-Flour a prêté main forte aux agents techniques du Parc des Volcans d’Auvergne. Ce chantier prépare les élèves au Bac Professionnel sur les métiers de l'environnement. La semaine était également l'occasion pour les jeunes de découvrir la gestion d'un espace naturel, avec le témoignage du conservateur de la Réserve.

L'objectif du chantier était de rénover le ponton soumis à la rude épreuve du temps : la structure vieille de 30 ans a été démontée et évacuée de la tourbière à la force des bras. Une ossature en chêne a ensuite été installée, surmontée d'un platelage en mélèze. Au total, ce sont plus de 100 mètres de ponton qui ont été entièrement remplacés. La sécurité et le confort du public en seront confortés. Ces travaux permettront également de préserver l’intégrité écologique du site en limitant le piétinement par le public.


Conduits par le Syndicat mixte du Parc des Volcans d’Auvergne, gestionnaire de la Réserve naturelle, les travaux ont été financés par le Syndicat des tourbières du Cézallier, l’État et le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes.

Comentários


  • Facebook parcvolcans
  • Instagram parcvolcans
  • Tripadvisor
  • You tube
  • Dailymotion
  • Wikipedia logo
bottom of page