top of page
Rechercher
  • Parc des Volcans d'Auvergne

Deux actions du Parc présentes dans la revue "Les tourbières, une chance pour le Massif central"

Avec la conduite de multiple projets depuis 2016, les Parcs naturels régionaux et les Conservatoires d'espaces naturels (CEN) du Massif central agissent en faveur des tourbières du Massif central. Dans une revue qui leur est dédiée, la Fédération des CEN revient notamment sur deux actions d'envergure animées par le Parc des Volcans d'Auvergne.


Diffusée en ce début d'année 2023, la revue "Les tourbières, une chance pour le Massif central" relate des initiatives développées par les Parcs et les CEN depuis 2016, en fonction de trois types distincts : la sensibilisation, la restauration et l’avenir des tourbières.




Des actions en faveur des tourbières du Massif central ? De 2016 à 2022, la Fédération des CEN et le Pôle-relais Tourbières a coordonnée une dynamique d'actions menées par les Parcs naturels régionaux et les CEN, visant à préserver et valoriser ces milieux naturels atypiques et cruciaux.


"LES SAVOIRS POPULAIRES ET LA PRÉSERVATION D'UN PATRIMOINE"

Découverte des tourbières par les acteurs locaux © SMPNRVA

Tel est le titre de l'article (pages 10 et 11 de la revue) qui présente la stratégie et l'opération "Les tourbières, parlons-en" déployées depuis plusieurs années par le Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne pour faire connaître l'intérêt et l'envie de préserver ces milieux essentiels du Cézallier et de l'Artense en mobilisant les acteurs locaux et favorisant leur participation au projet.


Cette action a pris de l'envergure avec le projet en cours de labellisation internationale "Ramsar" de l'ensemble des lacs et tourbières du Cézallier et de l'Artense. Ce territoire du Parc des Volcans d'Auvergne constituerait alors le 3e plus grand site Ramsar de France métropolitaine.


Liens utiles :

> découvrir les tourbières du Parc



"ADAPTATION DES TOURBIÈRES AU CHANGEMENT CLIMATIQUE"

Cette autre action importante du Syndicat mixte du Parc (pages 23 et 24 de la revue) est en fait une expérimentation menée avec succès par son équipe qui gère la Réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy : elle s'inscrivait dans le programme LIFE Natur’Adapt coordonné par Réserves Naturelles de France sur plusieurs territoires volontaires (dont celui de Chastreix-Sancy). Son but ? Intégrer les enjeux du changement climatique à la gestion des espaces naturels protégés européens.

Échanges sur les crêtes du Massif du Sancy © A-Prime SMPNRVA

Concrètement, en associant les acteurs locaux et en s'entourant d’une communauté d’experts, elle consistait, pour chaque territoire d'étude, à :

  1. tester des outils et méthodes pour élaborer un diagnostic de vulnérabilité au changement climatique

  2. préparer un plan d’adaptation.

Liens utiles :

> en savoir plus sur l'opération du Life Natur'adapt.


  • Facebook parcvolcans
  • Instagram parcvolcans
  • Tripadvisor
  • You tube
  • Dailymotion
  • Wikipedia logo
bottom of page