top of page
Rechercher
  • Parc des Volcans d'Auvergne

Un troupeau et désormais une cabane pastorale mobiles pour la Chaîne des Puys

Ce n'est plus à démontrer, le pastoralisme est une activité essentielle pour les Volcans d'Auvergne : en plus de servir une économie locale et de maintenir des savoir-faire ancestraux, cette pratique agricole assure une ouverture des paysages - et donc la lisibilité des formes volcaniques -, ainsi que l’enrichissement de la biodiversité.


Le Syndicat mixte du Parc développe son soutien, notamment en pérennisant l'activité d'un troupeau mobile et d'un berger dédié.

Troupeau de Ravas dans la Chaîne des Puys © SMPNRVA
Un troupeau mobile pour s'adapter aux sites à pâturer

Depuis le classement du Parc en 1977, le syndicat mixte accompagne les éleveurs, les coopératives d’estives et les bergers sur le terrain de plusieurs manières : sensibilisation des visiteurs au respect de l'activité, aide à l'installation des clôtures, conseils pour se doter de chiens de protection, aide au montage de dossiers d'équipements des estives collectives... Ce soutien a été développé ces dernières années avec une démarche originale.

  • En 2016, en partenariat avec le Lycée agricole de Rochefort-Montagne, le syndicat mixte a mis au point un projet innovant de troupeau mobile dans la Chaîne des Puys - faille de Limagne. Celui-ci consistait à expérimenter une pratique de pâturage basée sur l'activité "temporaire" d'un troupeau car déplacé en fonction des besoins d'ouverture du paysage, sur les puys de Vichatel et aux abords de Montlosier dans un premier temps.

  • Les éleveurs sur place ne pouvant pas facilement prendre le relai, le troupeau mobile a poursuivi son activité dans la Chaine des Puys-faille de Limagne en attendant des solutions plus pérennes. Et la démarche a finalement ses preuves au fil des années qui ont suivi, puisque depuis 2020, avec le concours du Département du Puy-de-Dôme, elle est pérennisée, avec une dimension plus importante. En effet, ce pâturage ovin mobile est désormais programmé en complément des différents travaux de réouverture du paysage réalisés sur les puys. A titre d’exemple, en 2022, le troupeau mobile a pâturé sur les puys de Jumes, Coquille, Chaumont, Vichatel, ainsi que sur les abords du site de Montlosier…

Lien pour en savoir plus sur le soutien au pastoralisme dans la Chaîne des Puys

Un berger et sa cabane dédiés au troupeau mobile

Bien sûr, pour que le troupeau soit gardienné et guidé, un berger est embauché chaque année par le Syndicat mixte du Parc, sur 6 mois, en lien avec le Lycée de Rochefort-Montagne

Rapidement, il était devenu important de lui offrir un hébergement confortable, tout en lui permettant de rester au plus près du troupeau. C'est grâce au financement proposé en 2022 par la Fondation Unesco que le Syndicat mixte du Parc a pu réaliser un projet ambitieux de fabrication d'une cabane pastorale exemplaire mobile.


Il s'agit en effet d'un équipement :

  • adaptable aux besoins de pâturage du troupeau, puisque la cabane est facilement déplacée à l'aide d'un véhicule de terrain sur les sites concernés

  • local, puisque fabriqué à Murat-le-Quaire, par l’entreprise Tiny Dome, avec des matériaux locaux (bois douglas de la région, isolée en laine de mouton local…)

  • intégré, avec le choix d’une tinyhouse plutôt qu’un van ou une caravane.

Une « Tiny House » ? Comme son nom l’indique, c’est une petite maison construite sur une remorque. En France, cette forme de maison pèse au maximum 3,5 tonnes et mesure au maximum 2,55m de large. Ce petit habitat ne nécessite pas de permis de construire, mais simplement une autorisation pour rester plus de 3 mois sur le même emplacement. Un simple permis de conduire BE permet de la transporter.
  • autonome en électricité, eau et assainissement, grâce :

    • à 2 panneaux solaires posés sur le toit

    • une cuve et un système de potabilisation de l'eau

    • un système intégré de traitement des eaux.


Mobile, mais pas la première cabane pastorale présente en Chaîne des Puys !

Il en existait déjà autrefois dans la Chaîne des Puys. Plus récemment, le Syndicat mixte du Parc a aidé au monté de dossiers pour permettre à des estives de se doter ou d'améliorer des cabanes de bergers (estive de Manson à Saint-Genès-Champanelle en 2013, estives d'Orcines en 2016).


La cabane mise à l'honneur

En novembre dernier, le Syndicat mixte du Parc a eu le plaisir de présenter sa cabane pastorale mobile à l'occasion des Rencontres du réseau départemental des acteurs de l'habitat à Mozac, un événement proposé par le département du Puy-de-Dôme et l'association Hameaux Légers. Les participants ont échangé sur le rôle des habitats légers face aux enjeux environnementaux et de transition écologique ainsi qu'aux besoins d'accès au logement pour tous.

Comentários


  • Facebook parcvolcans
  • Instagram parcvolcans
  • Tripadvisor
  • You tube
  • Dailymotion
  • Wikipedia logo
bottom of page